02/11/2008

Se remuer le popotin pour être bien

100 alargeur blog
Si j'ai envie que la maison soit accueillante, je l'entretiens.

Si j'ai envie de ne pas perdre de temps, je range mes affaires pour les trouver facilement.

Si j'ai envie de m'épanouir dans mon job, je me donne les moyens d'apprendre les éléments que je ne maîtrise pas.

Si j'ai envie d'acquérir le super canapé d'angle dont je rêve, je fais des choix dans les dépenses pour que ça devienne possible.

Si j'ai envie d'entretenir mes relations, je m'organise pour ne pas laisser filer le temps en reportant toujours à plus tard.

Si j'ai envie d'être en forme, je dors suffisament et je me nourris de manière équilibrée.

Si j'ai envie de maîtriser une nouvelle technique de bricolage, je m'informe, je cherche, puis j'essaye.

Si j'ai envie que mon blog soit vivant, j'y poste.

Si j'ai envie d'être bien avec les autres, je remets en question mes comportements qui ont heurté ou blessé.

Si j'ai envie de donner mon avis, je vais voter quand on me le propose.
(et je donne aussi mon avis même quand on ne me le demande pas, mais ça, c'est à cause du gêne qui code l'idée que : "on est tous dans le même bateau".
Si, j'vous jure : les idées sont aussi - mais pas seulement - codées par des gênes !)

Si j'ai envie que ma vie de couple soit harmonieuse, je ne laisse pas les petites fissures se creuser.

Si j'ai envie, je réfléchis ainsi : Quelle serait la situation idéale de rêve ?  Quelles sont les contraintes ou les obstacles ? 
Compte-tenu de tout ça, qu'est ce qui est réalisable ? 

Alors, que les gens qui ont envie de tas de choses mais qui attendent que d'autres les pensent, les réfléchissent ou les organisent pour eux aillent se faire voir.

Tout le monde n'a pas envie de vivre dangereusement, tout le monde n'a pas la personnalité qui lui permet de prendre des choses en mains, tout le monde n'a pas envie de prendre des risques pour que les choses avancent un peu dans le bon sens.
Mais chacun a ses moyens propres pour apporter sa contribution à l'édifice. 

Ne pas mettre ces moyens en oeuvre
c'est passer à côté de sa vie;
c'est se nourrir d'amertume et de regrets parce que les choses ne se sont pas faites;
c'est subir sa vie, parce que les choses se sont faites sans nous.

Les commentaires sont fermés.