28/02/2009

Parce que c'est comme ça

Avoir annoncé à tout le monde que Vincent était foutu, ça m'a épuisée.
Avoir porté, soutenu, fait des choix, orienté des décisions, ça m'a vidée.

Avoir un cancer en même temps que Tinou, ça m'a empêchée d'être assez dispo pour elle. Et quand elle est morte, ça m'a tanée.  

Marie est morte, et aussi Patrick.

Et bien maintenant, je décide que tous ces morts ne hanteront plus ma vie, mais qu'ils vont retrouver leur place de morts.
Je décide de faire mienne cette phrase - je crois issue de la Bible - que mon père disait souvent : "laissez les morts enterrer leurs morts".   Et moi je vais vivre comme JE veux, sans continuer à traîner derrière moi tous ces cadavres : que je meurre dans 3 minutes - si, ce sont des choses qui arrivent - ou dans 50 ans, je ne voudrais pas regarder derrière moi avant de m'en aller en me disant : "ah merde, il me faut déjà mourir ?  le temps a passé si vite !  Et qu'est ce que j'en ai fait ?  Rien !"

Les commentaires sont fermés.