25/04/2009

Mais avec quoi elle vient, la Belge, ici ?

Avoir compris et adhéré pleinement pendant 20 ans à la notion que MÊME les secteurs où l'humain est au centre de tout se gèrent économiquement et stratégiquement, je trouve que c'est une preuve de bon sens.
J'ai été "nourrie" professionnellement par cette évidence que la gestion n'est pas un gros mot, et qu'il n'y a pas incompatibilité entre "humain" et "organisation".
Arrivée en France, j'ai donc postulé à tour de bras auprès des hôpitaux de l'APHP en mentionnant, entre autres choses, cette vision des choses qui, je le pense encore, est vitale pour toutes les structures.

Voilà qu'il y a quelques temps, Roselyne Bachelot, Ministre française de la Santé, annonce une réforme de l'hôpital public, laquelle réforme, entre autres broutilles, propose de placer des gestionnaires à la tête des hôpitaux publics.  De vrais gestionnaires formés en économie et pas seulement des médecins qui font de la médecine sans du tout se préoccuper de la manière dont elle est financée. 

La réaction des mandarins qui gouvernent lesdits hôpitaux m'en a appris plus en un seul reportage au JT que toutes les galères professionnelles que j'ai rencontrées depuis 4 ans : avec mes idées à la con, j'aurais amené le loup dans la bergerie. Biesse fille que je suis. 

Il en est en France dans les hôpitaux comme ailleurs : 
Liberté-Egalité-Fraternité, ne touche à rien, ne me dis pas comment je dois fonctionner, ne réforme pas, mais paye.
Les deniers publics sont là pour ça, non ?

100 alargeur blog

 

Commentaires

je viens tout juste de découvrir Que tu es revenue ici. Je ne venais plus voir parce que tombais toujours sur "...2 fois enter"
Je constate que tu n'as rien perdu de... ce que tu es. Je suis tellement contente de te retrouver.

Écrit par : Marie-Claire | 25/04/2009

Les commentaires sont fermés.