01/05/2009

Périgord 2009

Week-end en Périgord.  38 motos et presque le double de gens.
Hum ...
Les GO nous envoient un long brief sur ce qui va se passer.  Et je trouve ça dans le texte : 

 
Nous avons donc privilégié le plaisir des yeux pour les passagères,  sans perdre de vue que pour le pilote,  le plaisir est directement proportionnel à l’inclinaison de la moto , et au nombre de « droites-gauches » à la minute.

Oui mais voilà.
Moi, je ne suis pas pilote.
Le niveau d'inclinaison de la moto et le nombre de "droites-gauches" à la minute n'est pas pour moi un must, point trop n'en faut.  

 

Je ne vois qu'une solution : embarquer une caméra à ma place sur la moto pour visionner les paysages le soir au retour de la troupe, et rester bien tranquillement toute la journée assise verticalement (si,si ... c'est possible d'être assis verticalement !), sur un siège qui a 4 pieds bien stables.
NA.

100 alargeur blog

09:37 Écrit par Lau dans Ze moto | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Prévois une caméra étanche, si il pleut!
Et pi,si tu ne restes pas sur ta chaise ça penchera moins.
D'accord avec pour la cochonnerie.

Écrit par : lerenar | 05/05/2009

C'était hyper-méga-super-génial. Mis à part mon coccyx en compote, mes épaules en compote (parce que, par moments, je me suis appuyée sur les bras pour soulager ledit coccyx), les genoux en compote ( tout de même, 1750 km en 5 jours, et environ 4683 virages, ça craint ... surtout quand on se met debout sur les cale-pieds, le coccyx en compote appuyé sur le top case pour mieux prendre de photos) et quelques défauts dans notre organisation personnelle (nous n'avions pas imaginé qu'il faudrait se changer deux fois par jour et on a été un peu just en fringues)... mis à part ces quelques soucis sans gravité, j'ai A-DO-RE.
C'était une grande première ... d'une longue série, j'espère : la moto, les potes, les visites, les sites, les paysages, les fous rires ... DU BONHEUR.
Détails, photos et anecdotes suivront poco a poco.

Écrit par : Lau alias La Fred | 02/06/2009

Les commentaires sont fermés.