06/06/2009

Programme à la con

Les 27 partis socialistes de l'UE se sont unis pour les élections de demain.
Notons au passage qu'il est manifestement plus simple de s'unir avec des gens qu'on ne connaît pas qu'avec les membres de son parti au sein de son pays, n'est-ce-pas, le PS de France ?  Hum ...

Dans ce programme commun ils ont imaginé qu'un salaire minimum européen limiterait les délocalisations d'entreprises.
Balivernes populistes !
Si le salaire minimum est européen, les entreprises délocaliseront ENCORE plus loin, là où le travail coûte ENCORE moins cher qu'en Roumanie, Bulgarie et autres Tchequie. 

Ce type de mesure aurait plusieurs conséquences.
Prem's : un impact sur l'immigration intra européenne (si la circulation des biens et des personnes est libre au sein de l'UE,  certains considèrent que le plombier polonais est tout de même moins européen que les autres et au fond, s'il pouvait rester chez lui, ça les arrangerait)
Deuss' : un impact sur l'émigration intra européenne (on sera riche en Pologne ou en Roumanie avec le SMIC français or, on ne peut pas imaginer, sous peine d'émeutes, que le SMIC européen soit plus bas que le SMIC actuel français). 

Conclusion 1 : les petits, les sans-grade et les mal payés partiront vers l'Est, là où la vie est agréable avec un SMIC français.
Les puissants, les riches et le pouvoir resteront dans les pays très développés en terme d'infrastructure, de technologies, de qualité de vie.

Conclusion 2 : dans 50 ou 100 ans, dans ce grand pays unitaire que seront devenus les 27 pays de l'UE, on assistera à une fracture sociale (le terme est à la mode) entre les riches toujours plus riches - ceux qui étaient restés à l'Ouest de l'UE - et les pauvres toujours plus pauvres - ceux qui avaient cru devenir riches en s'installant (ou en restant) à l'Est de l'UE.
Guerres, famines, émeutes et épidémies de peste noire sont à prévoir, et tout sera à recommencer.

Outre d'être complètement irréaliste ce type de programme ramasse-voix ne fait que reporter les problèmes, mais si on réussit à se faire élire là-dessus maintenant, on aura du pouvoir.  Et en fait, c'est le but, non ? 

Moi aussi, je suis cap' de faire des raccourcis et je peux même raccourcir des raccourcis déjà complètement étriqués.
Mais à la différence des autres, moi, je ne cherche pas à me faire élire : je me contente de faire du remue-neurones.

CQFD.

 A tortue 2

100 alargeur blog

Commentaires

SCOOP : les élections européennes invalidées Je vais saisir dès demain la Cour Européenne des Droits de Moi parce que l'Ambassade de Belgique m'a oubliée, que je n'ai pas pu voter, et que ma voix est aussi importante que celle de quiconque.
Non mais !

Aux urnes, citoyens !

Écrit par : Lau alias La Fred | 07/06/2009

Les commentaires sont fermés.