17/06/2009

Il fallait y penser !

Un député socialiste français (et de je ne sais quel bord au sein du PS puisque le PS à lui tout seul est un melting pot de tout ce qui se fait comme tendances !) disait, à la suite des européennes, où seulement 50% des gens ont été voter : "le vote socialiste est souvent celui des classes populaires.  Or, on sait que ce sont elles qui se sont abstenues.  Si elles avaient voté, le PS serait sorti gagnant".
Ben oui, mais vois-tu, en tant que député, tu devrais savoir que les résultats se calculent sur les votes, et pas sur les hypothèses.
Laisser croire et laisser penser que de ne pas voter, c'est dire quelque chose d'efficace, c'est d'une bêtise affligeante.  Ce sont ceux qui votent qui disent et qui choisissent.  Les autres peuvent beugler dans leur coin, ça n'a aucune espèce d'importance : la machine trace, et le monde avance ... sans eux !  

LA question qu'il aurait été judicieux de se poser est de savoir POURQUOI tous les gens qui votent habituellement socialiste n'ont pas été voter.

Perso, je voterai socialiste quand on me proposera autre chose que TSS (*) et quand le croc en jambe entre les membres du (des?) PS ne sera pas le préalable à toute discussion.

Et quand j'entends ce même député répondre à une journaliste : "Moi, je ne suis pas gentil avec les socialistes qui répondent à l'ouverture (de Sarkozy, ndlr)" je me dis qu'on a encore du chemin à faire en terme de développement de l'intelligence politique.

(*) : Tout Sauf Sarkozy. 
Tu parles d'un programme sérieux, crédible et intelligent ! 

100 alargeur blog

Les commentaires sont fermés.