19/06/2009

Puissance, que d'infâmies on commet en ton nom

Je n’ai aucune sympathie pour les intégrismes, quels qu’ils soient : religieux de tous bords, politiques, philosophiques : les purs et durs de quelque mouvement ou groupement qui soient m’insupportent.

Je n’ai aucune sympathie pour  le Président Ahmadinejad,  ni pour le régime iranien non plus.
Mais je n’ai non plus aucune sympathie pour ceux des occidentaux qui ont décrété du haut de leur science de et de leur culture que les élections en Iran avaient été truquées.
On peut le supposer, l’imaginer, le croire, l’entrevoir, le concevoir ou le penser, mais on ne le sait pas.  

Et il ne faudra pas s’étonner que la position de l’Iran actuel contre l’Occident se durcisse : ce qui se passe depuis plusieurs années avec les leçons que l’Occident prétend donner au reste du monde est d’un mépris écrasant.

J’aurais bien voulu voir la réaction de la France ou des USA si lors des dernières présidentielles, la Chine, ou l’Iran, ou la Russie s’étaient insurgées contre le trucage des élections.
En le disant, je me demande d’ailleurs pourquoi Ségolène  n’y a pas pensé prem’s !

100 alargeur blog

Les commentaires sont fermés.