23/07/2009

Et aussi une glace et un ballon, peut-être ?

Trouvée ce matin, cette annonce : une grosse compagnie d'assurances recherche un assistant marketing (ce n'est pas moi, je HAIS le marketing : c'est du vent !), bac +3 ou + 4 en marketing souhaité, 35 heures semaine, avec un descriptif des tâches qui correspond vraiment à un assistant marketing confirmé.

Jusque là, rien que de très normal.

Mais là où ça coince, c'est que, sous couvert d'un "contrat d'apprentissage", le salaire est de 600 à 700 € bruts par mois.
Bruts ou nets, de toute façon, à ce stade-là, on s'en fiche.

Cette annonce est pourtant parfaitement légale, et c'est là que ça ne va plus : à force de vouloir redresser l'économie, on fait n'importe quoi, on autorise les entreprises à se fournir en personnel qualifié pour presque pas un rond, et on oblige les gens à accepter ce type d'esclavage sous couvert qu'ils n'ont pas le choix s'ils veulent bouffer (mal, mais bouffer quand même).
Il ne faudra plus s'étonner que des licenciés menacent de faire sauter leur usine, que des gens séquestrent leur patron, ou que des grèves bloquent le pays.

Nicolas, j'aime bien ta manière de vouloir tirer tout le monde vers le haut, mais si tu t'obstines à ne protéger que les entreprises sans  valoriser les forces qui les font tourner, ça va mal finir pour toi.
Et pour nous, parce qu'à ce train là, c'est Ségolène qui prendra ta place en 2012.  Et ça, franchement, ce serait pire que tout ! 

100 alargeur blog

Les commentaires sont fermés.