12/06/2010

Tatie Danielle existe : je l'ai rencontrée !

Madame Machin me demande si je peux l'emmener au jardin : elle veut prendre l'air. 
C'est aussi rare que surprenant que Madame Machin veuille bouger de son coin, mais puisqu'elle le demande, j'accède à son souhait.   

Je débloque les freins de son fauteuil roulant et je sors avec elle.
Je l'installe à l'ombre.
"Non, pas ici, le soleil va tourner et je vais me trouver au soleil"
A vrai dire, le soleil tourne dans l'autre sens, mais moi, pas contrariante, et 250 dossiers urgents-pour-hier qui m'attendent sur mon bureau, je ne moufte pas.
Je pars à l'autre bout du jardin, et l'installe à l'ombre.
Je bloque les freins du fauteuil.
"Non, pas ici, il y a des courants d'air.  je ne supporte pas"
Je débloque les freins et je pars plus loin.
Je rebloque les freins.
"Non, pas ici.  Calez le fauteuil contre la bordure sinon j'ai peur"
Je re-maneouvre, cale le fauteuil contre la bordure et bloque les freins, (résistant héroïquement à mon envie de basculer le fauteuil et la dame dans les matitis). 
"Maintenant, je voudrais un verre d'eau"
Elle ne pouvait pas le dire plus tôt, non ?
Je retraverse tout le jardin, je rentre pour prendre un verre, je le remplis d'eau, je sors à nouveau et retraverse tout le jardin dans l'autre sens pour aller le lui apporter.
"Je crois plutôt que je vais vomir"
Je me prépare donc à re-re-traverser le jardin pour aller appeler une aide-soignante.
"Non, pas maintenant.  Je vais encore attendre un peu"

Plus tard dans la journée, une collègue me dit :
"Madame Machin est furieuse.
Quelqu'un l'a conduite au jardin, loin de tout, alors qu'elle n'avait rien demandé : elle déteste aller au jardin
"

Ce métier, c'est un sacerdoce.
Mais après tout, moi je suis assistante de direction, pas promeneuse. 
La prochaine fois que Madame Machin aura une stribe, je retirerai mes oreilles pour ne pas l'entendre et elle trouvera une autre victime.

001 100 alargeur blog

08:53 Écrit par Lau dans C'est comme ça ! | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.